Provvidenza

Projet en cours.

Il y a mon premier territoire, le jardin de la maison de banlieue parisienne ou mes parents s’étaient installés après avoir quitté leur Sicile. Je me souviens de nos longs voyages entre ces deux mondes dans lesquels nous vivions, celui de la France quotidienne, du foyer de mon enfance, entouré de la communauté sicilienne, et l’autre de nos vacances sur l’île où j’étais le petit-fils, le neveu, le cousin, et l’ami français.

De nombreuses années sont passées et depuis longtemps, depuis l’adolescence et davantage encore depuis la disparition de mes parents, je me suis éloigné du monde de la Sicile. Les distances du temps et de l’espace effacent progressivement de ma mémoire cette partie de mon histoire, et l’envie de retourner sur l’île de mon enfance si familière et étrangère réapparaît. Réveiller des couleurs, des ombres, des lumières, des odeurs, retrouver des caractères, des sons, entendre de nouveau le dialecte sicilien, retrouver les saveurs acides, douces, amères, salées de ce monde oublié. Partir, plonger dans l’océan du passé, avec un désir présent de recomposer l’histoire, avec les fragments de mémoire et d’imaginaire, raccommoder le fil du temps, transmettre ce témoignage réinventé, pour l’intime éternité.

0
    Panier vide